Publié le lundi 06 juillet 2015 à 18h56

Simplification administrative, stabilité des règles, développement des PME ?
avec le nouveau système tarifaire du biogaz actuellement en discussion, le compte n'y est pas et les entrepreneurs donnent l'alerte

Xavier JOLY explique : "Nos PME sont actrices de la transition énergétique des territoires, aux côtés des collectivités locales. Pour permettre le développement de nos entreprises et l'atteinte des objectifs de la France en termes d'"énergie verte", notre filière biogaz a besoin de sécuriser l'économie des projets (niveau du tarif), de simplicité (non à la complexité et au coût de la garantie d'exécution) et de stabilité (un tarif trimestriel serait trop complexe et trop instable).
Le projet d'arrêté ministériel tarifaire tel qu'il a été présenté à la dernière réunion de travail le 17 juin ne peut pas être maintenu en l'état, ce n'est pas tenable pour nos entreprises, et cela bloquerait l'émergence de nouveaux projets de valorisation énergétique de biogaz."

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse