Communiqués, Dossier de presse

5 juillet 2016

GASEO POURSUIT SON DEVELOPPEMENT AVEC UNE NOUVELLE INSTALLATION EN NORMANDIE

En 2015, le Syndicat Départemental des Ordures Ménagères de l'Ouest de l'Eure (SDOMODE) a lancé son projet de valorisation énergétique du biogaz. Le SDOMODE a choisi d'opérer avec GASEO.
Xavier JOLY, son Président, explique : "Nous sommes des exploitants, et c'est avec cet esprit d'exploitant que nous avons conçu puis construit l'installation de Malleville-sur-le Bec, dans l'Eure. Avec deux moteurs qui totalisent plus de 800 kW de puissance électrique, le site va produire de l'électricité pour fournir l'équivalent de la consommation de plus de 4 000 habitants !"
La chaleur produite servira dans le process de prétraitement des effluents liquides du site, et aussi pour chauffer le bâtiment du SDOMODE avoisinant l’installation.
 
C'est GASEO, entreprise indépendante de production d'énergie à partir de biogaz, qui a investi 1,6 millions d'euros dans ce projet, et qui reversera au SDOMODE une partie de ses ventes d'électricité.


Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse à télécharger
11 juillet 2016

Ce qui nous anime, qui nous sommes : présentation de Gaseo en quelques pages

Pour savoir ce qui nous anime, qui nous sommes, et comment notre savoir-faire d'exploitant guide notre action, de la conception à la conduite des installations.
Pour assurer la meilleure valorisation énergétique du biogaz, qu'il soit issu de décharge, de méthanisation ou de station d'épuration (STEP).
Avec des moteurs de cogénération (électricité+chaleur) ou avec des installations d'épuration en qualité biométhane (pour réinjection dans le réseau public de gaz).
document à télécharger
23 juillet 2015

Transition énergétique et croissance verte : il faut permettre la poursuite du développement de la filière "énergie à partir de biogaz"

Dans le cadre des réflexions en cours sur le nouveau tarif de rachat de l'électricité produite à partir de biogaz, Xavier JOLY, Président de GASEO, veut faire entendre la voix de ces producteurs d'énergie renouvelable.
" Notre syndicat professionnel, le SNEFID, représente les PME et les ETI de la filière déchet, depuis 1995 (70 entreprises de la filière déchet, 20 000 salariés, 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires). Nous participons activement à l’atteinte des objectifs de la transition énergétique, et notre métier de valorisation énergétique des biogaz est vertueux, tant par son action de dépollution que par sa production d'électricité renouvelable. Au final, si le nouveau tarif biogaz ISDND ne permettait pas l'émergence de nouveaux projets, c'est un gaz à effet de serre (GES) 25 fois plus nocif que le CO2 qui finirait brûlé en torchère au lieu d'être valorisé en électricité et en chaleur !
Nous sollicitons maintenant une réunion avec le Cabinet de Ségolène ROYAL, pour expliciter notre position sur ce sujet qui est vital pour notre filière."

 
Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse à télécharger
6 juillet 2015

Simplification administrative, stabilité des règles, développement des PME ? avec le nouveau système tarifaire du biogaz actuellement en discussion, le compte n'y est pas et les entrepreneurs donnent l'alerte

Xavier JOLY explique : "Nos PME sont actrices de la transition énergétique des territoires, aux côtés des collectivités locales. Pour permettre le développement de nos entreprises et l'atteinte des objectifs de la France en termes d'"énergie verte", notre filière biogaz a besoin de sécuriser l'économie des projets (niveau du tarif), de simplicité (non à la complexité et au coût de la garantie d'exécution) et de stabilité (un tarif trimestriel serait trop complexe et trop instable).
Le projet d'arrêté ministériel tarifaire tel qu'il a été présenté à la dernière réunion de travail le 17 juin ne peut pas être maintenu en l'état, ce n'est pas tenable pour nos entreprises, et cela bloquerait l'émergence de nouveaux projets de valorisation énergétique de biogaz."

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse
Lundi 27 février 2012

Biogaz de décharge : le SICTOM Nord-Allier choisit GASEO pour sa valo !

Spécialiste de la valorisation du biogaz de décharge, GASEO Environnement vient de signer un contrat avec le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Nord Allier. L’enjeu ? Valoriser les 57 000 tonnes de déchets stockées annuellement sur le site d'enfouissement de Chézy…. Et permettre à la collectivité de réduire ses coûts de traitement, par une réduction sensible de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP).
Mercredi 2 Novembre 2011

Présentation de Xavier Joly - Gaseo

Xavier JOLY, 46 ans, diplômé de l’Université Technologique de Berlin, vient de créer la société GASEO Environnement (1) dont il est le Président Directeur Général. Après 14 années de collaboration en Allemagne avec les groupes énergéticiens Elyo et RWE, Il est revenu en France en 2003 pour fonder et diriger la société Méthanergy jusqu’en 2011...