Publié le jeudi 23 juillet 2015 à 15h45

Transition énergétique et croissance verte : il faut permettre la poursuite du développement de la filière "énergie à partir de biogaz"

 

Dans le cadre des réflexions en cours sur le nouveau tarif de rachat de l'électricité produite à partir de biogaz, Xavier JOLY, Président de GASEO, veut faire entendre la voix de ces producteurs d'énergie renouvelable.
" Notre syndicat professionnel, le SNEFID, représente les PME et les ETI de la filière déchet, depuis 1995 (70 entreprises de la filière déchet, 20 000 salariés, 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires). Nous participons activement à l’atteinte des objectifs de la transition énergétique, et notre métier de valorisation énergétique des biogaz est vertueux, tant par son action de dépollution que par sa production d'électricité renouvelable. Au final, si le nouveau tarif biogaz ISDND ne permettait pas l'émergence de nouveaux projets, c'est un gaz à effet de serre (GES) 25 fois plus nocif que le CO2 qui finirait brûlé en torchère au lieu d'être valorisé en électricité et en chaleur !
Nous sollicitons maintenant une réunion avec le Cabinet de Ségolène ROYAL, pour expliciter notre position sur ce sujet qui est vital pour notre filière."

 
Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse à télécharger